publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Angoisse - Crise d'angoisse : angoisse nocturne

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (25. avril 2016)

Les angoisses peuvent survenir la nuit, et certaines personnes connaissent cela.

Aux heures les plus sombres du jour, souvent au fond du lit, vous vous réveillez peut-être avec des symptômes violents d'angoisse, peu supportables. Sans souffrir vraiment de crises d'angoisse pendant la journée, il arrive qu'une personne souffre uniquement d'angoisses nocturnes.

Ce phénomène d'angoisse nocturne peut survenir à tous les âges, en particulier chez l'enfant. Les angoisses nocturnes peuvent être alors difficiles à comprendre et à analyser pour l'enfant lui-même. Pour les parents, le problème et les plaintes de l'enfant peuvent être confondus avec un cauchemar ou des terreurs nocturnes.

Chez l'enfant comme chez l'adulte, les angoisses nocturnes surviennent plus souvent au début de nuit, juste après l'endormissement. Vous sentez votre corps qui commence à se décontracter... ou presque, car il arrive qu'un fond d'anxiété (sans doute déjà présent avant d'aller au lit) commence à gêner, à encombrer votre esprit. Malgré cela, l'organisme s'endort, se relâche, c'est l'endormissement.

 

Alors au début de votre sommeil, vous vous réveillez de façon soudaine, avec les symptômes classiques de la crise d'angoisse : des sueurs, une peur, une accélaration des battements cardiaques, une respiration difficile, une sensation forte de mal-être, des sueurs, des tremblements, des nausées parfois... Au pire, vous pouvez avoir une angoisse de mort, avec l'impression de ne plus être maître de vos sensations, ni de votre corps. Encore une fois si les signes physiques sont majeurs et si un médecin examine le patient, le praticien doit bien s'assurer que tous ces symptômes sont liés à une crise d'angoisse, et non pas à un problème organique (cardiaque ou autre).

Les causes des angoisses nocturnes sont les mêmes que les crises d'angoisse. Parfois, cette angoisse se focalise sur une peur, un fait, une phobie spécifique. Ainsi, certaines personnes se réveillent la nuit, avec l'angoisse de vomir. Mais ces causes ne sont pas toujours bien identifiables, restent floues. Chez l'enfant, une des causes courantes d'une angoisse nocturne est liée à l'angoisse de séparation au moment où l'enfant se retrouve seul pour dormir.

La solution peut être de consulter bien sûr. Si vos problèmes d'angoisses nocturnes sont majeurs, le médecin vous prescrira peut-être un anxiolytique, ou un antihistaminique à prendre de facon très ponctuelle (lire plus loin). Mais cette solution ne peut être considérée comme la meilleure sur le long terme. A côté de ces médicaments, la thérapie comportementale peut être très utile pour vous débarasser progressivement de ces crises d'angoisses nocturnes. Ce traitement consiste à effectuer des exercices en dehors de la période des crises. Le psychothérapeute vous guidera. En complément, des traitements d'homéopathie, de phytothérapie, d'aromathérapie, d'acupuncture peuvent être essayés.


publicité