publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L’anorexie - L'anorexie mentale

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. mars 2015)

© Jupiterimages/Goodshoot

L'anorexie est une maladie qui touche le plus souvent les adolescents et principalement les jeunes filles. Mais depuis quelques années les médecins doivent prendre en charge des patients de plus en plus jeunes.

L'anorexie se manifeste par une triade de symptômes : l' amaigrissement, l'absence ou l'arrêt des règles (autrement dit l' aménorrhée), et enfin, la restriction alimentaire.

Le mot anorexie signifie « perte d'appétit ». Cependant, dans l' anorexie mentale, l'amaigrissement n'est pas lié à une perte d'appétit à proprement parler, mais à une restriction alimentaire volontaire. Celle-ci correspond à un désir de contrôle alimentaire.

Certains tendances comportementales s'associent fréquemment à l'anorexie mentale : l' hyperactivité physique, l'hyperactivité intellectuelle, le perfectionnisme, etc. Mais elles ne sont pas systématiques.

Les personnes anorexiques vivent avec l'impression que leur corps est trop gros, mal fait... Elles s'astreignent à des conduites qui les font perdre du poids. Elles ne s'alimentent pratiquement plus, mais ne se voient pas maigrir. L'anorexie est considérée comme une addiction sans substance. Elle correspond à ce qu'on appelle un trouble du comportement alimentaire.

L'évolution de l'anorexie mentale varie d'une personne à l'autre. Plus la prise en charge est précoce, plus la personne a des chances de s'en sortir. Globalement, un tiers des anorexiques guérissent. Un autre tiers se chronicise, et un autre persiste à la frontière entre la maladie et la santé. Le risque de décès est bien présent, et il augmente à mesure que la maladie évolue. On dit qu'à 10 ans d'ancienneté de la maladie, le risque de décès est de 10 %.


publicité