publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Aphasie : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (31. octobre 2014)

Une aphasie résulte d'une altération au niveau d'une zone cérébrale du langage. La détermination de sa localisation dépend de sa symptomatologie.

Ainsi, une altération au niveau de l'aire de Broca provoque un manque du mot et une difficulté d'articulation. En effet, cette aire, située dans le lobe frontal (partie du cerveau qui est en avant), est responsable de la production de la parole.

Une atteinte de l'aire de Wernicke cause quant à elle une perte de la compréhension et de dénomination. La personne n'émet qu'un simple jargon incompréhensible. Cette aire située dans le lobe temporal (partie du cerveau qui est sur le côté) est responsable de la compréhension du langage.

Quant à la circonvolution supramarginale, il s'agit de la zone située non loin de l'aire de Wernicke et responsable de la répétition des paroles entendues.

Il arrive par ailleurs qu'une atteinte plus profonde du cerveau, dans les noyaux gris centraux ou la substance blanche, entraînent une aphasie. En effet, le langage est un phénomène complexe pour lequel de nombreuses fonctions cérébrales rentrent en jeu.

Le type d'atteinte cérébrale en cause dans les aphasies est variable.
L'altération peut être secondaire à un accident ou une agression physique ayant provoqué un traumatisme crânien, ou suite à une opération neurochirurgicale avec ablation d'une partie du cerveau

D'autres maladies, comme un accident vasculaire cérébral, une tumeur cérébrale, une infection cérébrale (encéphalite), peuvent être en cause dans l'apparition d'une aphasie. Enfin, les démences, la plus commune étant la maladie d'Alzheimer, peuvent expliquer une aphasie.


publicité