publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Apnée du sommeil : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. octobre 2014)

Le premier symptôme de l'apnée du sommeil est le fait d'avoir un sommeil de mauvaise qualité et une somnolence diurne qui influe sur la vigilance du patient. Il faut penser à un syndrome de l'apnée du sommeil devant ces autres symptômes : un ronfleur qui a envie de dormir le jour, qui est fatigué, son caractère est irritable, une hypertension artérielle, des troubles de la mémoire et de la concentration sont patents, il est déprimé.

Une personne qui souffre d'apnées du sommeil est typiquement un patient qui ronfle de plus en plus fort, et qui s'arrête brutalement. Quelques secondes après, la respiration reprend et le ronflement avec.

Un examen permet d'identifier les problèmes d'apnée du sommeil : la polysomnographie. Cet examen est pratiqué dans des centres spécialisés des troubles du sommeil. Pendant une nuit, des électrodes posées sur la tête, le visage, la poitrine et les jambes détectent les efforts de respiration, les mouvements. Une caméra peut aussi être utilisée pour savoir dans quelle position dort le patient.

Il existe un examen plus simple : la polygraphie cardiorespiratoire du sommeil (PCRS) qui évalue certains paramètres du sommeil. On peut aussi utiliser une oxymétrie nocturne (saturométrie nocturne) permettant d'analyser la saturation en oxygène par un petit appareil porté sur le bout de l'index.


publicité