publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Apnée du sommeil : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. octobre 2014)

Des traitements de l'apnée du sommeil existent, mais ne sont pas toujours faciles à supporter.

Une perte de poids suffit parfois à diminuer les ronflements et à faire disparaître les apnées. La position couchée sur le côté est préférable à celle sur le dos qui favorise le ronflement

Eviter alcool et somnifères : l'alcool et les somnifères favorisent le relâchement musculaire durant le sommeil et donc le ronflement et augmentent le risque d'apnée. Les éviter avant d'aller se coucher peut aider à réduire le ronflement.

La PPC (pression positive continue) : c'est le traitement souvent utilisé contre les apnées du sommeil. C'est un appareil de ventilation spontanée à pression positive continue. Il se présente sous la forme d'un masque tenu en place par un bandeau et relié par un tube à une machine PPC branchée sur le courant. La machine envoie de l'air en continu et empêche ainsi l'affaissement des voies respiratoires.
La PPC ne guérit pas les apnées du sommeil, mais elle les empêche tant que l'appareil est utilisé.

Il existe aussi des dispositifs dentaires placés la nuit dans la bouche pour maintenir la mâchoire inférieure et la langue en avant, évitant ainsi l'affaissement des tissus mous dans le pharynx. Ces dispositifs sont moulés par un dentiste.

Une intervention chirurgicale est aussi un traitement possible quand il existe une malformation ORL manifeste : des polypes nasaux, une déviation de la cloison nasale, une hypertrophie amygdalienne, une grosse luette, un trop petit menton.

La radiofréquence est un nouveau traitement indiqué pour enlever des tissus mous dans la gorge ou de la langue, ce qui donne de l'espace au niveau des voies aériennes supérieures, mais on manque encore de recul pour affirmer que ce traitement est efficace.


publicité