publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Artérite : Les symptômes

Publié par : Elide Achille (15. juillet 2014)

Dans son stade initial, l'Artériopathie Obstructive des Membres Inférieurs (AOMI) ne présente pratiquement pas de symptômes.

Le premier signe d'une artérite se manifeste quand l'apport de sang dans les artères commence à être insuffisant, avec une claudication d'effort : une douleur intense aux mollets à la marche, semblable à une crampe, qui oblige le patient à s'arrêter. Quand ils sont soumis à un effort, les muscles ont besoin de recevoir davantage de sang et d'oxygène, ce qui n'est pas possible à cause du rétrécissement des artères. C'est donc ce manque d'apport sanguin dans les membres inférieurs qui provoque la douleur.

Le périmètre de marche (PM : distance d'arrêt de la marche) sera l'indicateur de l'état d'évolution de la maladie. Si la claudication est « large » et se situe à 500-700 mètres, l'artérite est modérée ; elle devient « serrée » à partir de 50-100 mètres, et indique que la maladie se trouve à un stade beaucoup plus évolué.

Si le patient commence à avoir mal en permanence, cela veut dire que la maladie est à un stade ultime de gravité, où le patient risque sérieusement une ischémie. Dans ce cas, il faudra intervenir en urgence : la chirurgie ou un geste endovasculaire représentent les traitements de référence.


publicité