publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Arthrose : les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. février 2016)

La douleur n'est pas toujours le symptôme de la maladie ! On peut souffrir d'arthrose, sans ressentir de douleur. Tout dépend des personnes et tout dépend des articulations touchées. Un arthrosique sur trois ira consulter parce que sa douleur ou son handicap est trop gênant.... Ce qui montre bien que la gêne est relative. Mais lorsque l'on va consulter, c'est que l'on a mal et que les mouvements sont difficiles.

L'arthrose se manifeste essentiellement par la douleur, plus ou moins vive, pas toujours en rapport avec les lésions éventuellement observées sur les radiographies. Cette douleur est dite "mécanique" : elle est déclenchée par les mouvements de l'articulation et elle diminue au repos. Parfois une synovite est associée à la douleur, c'est une poussée inflammatoire de l'articulation, faisant apparaître une douleur mal calmée par le repos et une légère raideur matinale, une rougeur et un gonflement.

Les principaux symptômes de la maladie sont :
> Une douleur déclenchée et aggravée par le mouvement (quand on monte l'escalier, mal au genou ; quand on marche, mal à la hanche ; quand on tient un plat, mal au pouce...).
> Une douleur qui cesse ou qui diminue lorsque l'articulation est au repos.
> Une douleur moins importante le matin et qui augmente au cours de la journée, pour atteindre son paroxysme le soir.
> Une douleur qui peut aussi réveiller la nuit selon les positions que l'on prend ou si l'on est dans une crise d'arthrose.
> Une gêne fonctionnelle, c'est-à-dire une difficulté à se servir de l'articulation lésée par l'arthrose.

Le problème est que les lésions engendrées par l'arthrose sont irréversibles. Elles risquent donc d'aboutir à une raideur articulaire, plus ou moins invalidante.

Au bout de quelques années, l'articulation s'enraidit, elle est plus ou moins déformée, cela se voit particulièrement bien sur les petites articulations des doigts. L'arthrose des articulations des genoux et des hanches peut être handicapante et limiter les déplacements.

Les articulations les plus touchées sont : les petites articulations des doigts, les genoux, le pouce (la rhizarthrose du pouce), la hanche, la colonne vertébrale ; les autres articulations sont plus rarement atteintes.

60% des personnes de plus de 50 ans ont une arthrose anatomique, 30% ont des signes radiologiques (on verra à la radio les traces d'arthrose), mais seulement 15% auront mal, et parmi ceux-ci 5% seront gênées au point d'aller consulter.

A l'arrivée, l'arthrose se caractérise par trois sortes de lésions :
> L'usure du cartilage articulaire qui se ramollit, se fissure, s'amincit et s' ulcère pouvant laisser l'os à nu par endroits.
> L'atteinte de l'os situé sous le cartilage qui tente de s'adapter en se densifiant et qui peut se déformer dans les zones de plus forte pression.
> La formation de ce qu'on appelle des « becs de perroquet », de petites excroissances osseuses (les ostéophytes) qui se développent à côté du cartilage altéré.


publicité