publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Tout savoir sur l'arthrose lombaire

Publié par : rédaction Onmeda (17. janvier 2017)

© Shutterstock

L’arthrose est-elle une fatalité, conséquence inéluctable du vieillissement, ou bien une véritable maladie ? C’est en tout cas une affection fréquente qui ne touche pas que les personnes âgées !

L'arthrose lombaire est très ancienne dans l’histoire de l’humanité. Elle touche tous les vertébrés et se voyait déjà chez l'homme sur les squelettes paléolithiques. À la description du XIXe siècle, centrée sur l’“usure du cartilage”, a succédé la compréhension des mécanismes biochimiques de dégradation du cartilage. On estime en France que 10 millions de personnes souffrent d'arthrose, toutes localisations confondues. C’est une maladie d’évolution lente, caractérisée par la survenue progressive de douleurs, de raideur et de limitation des mobilités.

Un peu d'anatomie...

Le rachis lombaire est le bas de la colonne vertébrale. Il est composé de cinq vertèbres mobiles, qui s’articulent entre elles en avant par le disque intervertébral, et en arrière par deux articulations appelées articulaires postérieures qui sont recouvertes de cartilage. Le rachis lombaire se prolonge par le sacrum, le dernier disque réunissant la dernière lombaire L5 à la première vertèbre sacrée S1 est donc appelé L5S1. Le disque intervertébral est constitué d’un noyau (nucleus pulposus) gélatineux central, déformable, entouré d’un anneau fibreux (annulus fibrosus) et de plaques cartilagineuses qui « amarrent » les fibres du disque au corps de la vertèbre.

Le rachis lombaire est soumis en permanence à des contraintes liées à sa mobilisation et au poids qu’il subit. Il n’est donc pas surprenant qu’il soit exposé à la survenue de l’arthrose lombaire.

L’arthrose lombaire se définit par trois lésions élémentaires : le pincement discal ou discarthrose, les ostéophytes (ou « bec de perroquet » dans le langage courant) et la densification des plateaux vertébraux. 

A voir : le rachis expliqué en vidéo

Le rachis que l'on appelle aussi tout simplement la colonne vertébrale constitue l'axe central du squelette de notre corps qui contient également la moelle épinière.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Arthrose & Rhumatisme , Dos ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Douleurs au dos : un mal très répandu
> Hernie discale lombaire
> Arthrose : de graves conséquences méconnues

Auteur : Dr Agnès Chabot, Rhumatologue : Fédération de rhumatologie, Hôpital Lariboisière (Paris) et Cabinet médical (Paris).


publicité