publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Asthme : L’éducation thérapeutique

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. février 2015)

Le malade asthmatique doit apprendre à gérer sa maladie et ses crises d'asthme : il trouvera conseil auprès de son médecin traitant, au cours d'une éventuelle hospitalisation ou dans des centres de soins spécialisés.
Il apprendra à connaître les signes annonciateurs de la crise (c'est-à-dire les signes avant-coureurs) : le nez qui coule, les yeux qui pleurent, la gorge qui gratte...

Il apprendra à inhaler correctement ses médicaments broncho-dilatateurs, à adapter le traitement en fonction de l'état respiratoire.

Il ira régulièrement tous les 6 mois au moins chez son médecin traitant pour faire un bilan ; médecin et malade discuteront ensemble des crises et de la façon dont elles sont appréhendées par le patient, des éventuelles difficultés à déterminer la sévérité d'une crise, de la peine à suivre le traitement de fond.

Le médecin évaluera le débit expiratoire de pointe avec un appareil (le débit-mètre de pointe ou peak-flow) c'est-à-dire mesurera le souffle, et le comparera aux mesures précédentes.

Sources et notes


> Haute Autorité de santé (HAS). La prise en charge de votre maladie, l'asthme. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2007.
> Etude Realise, 2014.
> Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM). Asthme. Site internet : INSERM. Paris ; 2012.
> Bousquet J., et al. European Academy of Allergy and Clinical Immunology (EAACI).“Allergic Rhinitis and its Impact on Asthma (ARIA)”. Allergy, 2003 Mar ; 58 (3) : 192-7.


publicité