publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Athérosclérose : Le diagnostic

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (28. mai 2014)

Plusieurs outils permettent de diagnostiquer l'athérosclérose. En général, le diagnostic se fait à la suite de la survenue d'un grave problème de santé (AVC, infarctus...), car il n'existe malheureusement pas ou peu de signes précurseurs.

Néanmoins, dans le cas d'un problème au niveau du coeur, il se peut qu'une personne se plaigne de douleurs ou d'un manque d'oxygénation lors d'un effort physique. Une épreuve d'effort (marche ou vélo) est alors effectuée chez le médecin pour évaluer les capacités de la personne, avant de procéder au diagnostic.

L'angiographie est couramment utilisée. Il s'agit d'une technique d'imagerie à rayons X qui permet de mettre en évidence une sténose, c'est-à-dire un rétrécissement de l'artère, caractéristique de la présence d'une plaque d'athérosclérose.

Cependant, il se peut qu'une plaque d'athérome ne soit pas repérée par cette technique, car la sténose n'est pas systématique. Il arrive, en effet, que la plaque soit repoussée vers l'extérieur.

L' IRM (Imagerie à résonance magnétique) permet au contraire de visualiser toute l'artère en trois dimensions. Toutes les plaques, même les plus petites sont donc visibles. L'IRM est utilisée lorsque l'angiographie n'a rien donné et que la présence d'une plaque est néanmoins suspectée.

L'échographie des artères carotides permet également de détecter les plaques. Elle peut être réalisée au cours d'un bilan pour une personne en surpoids ou qui a trop de cholestérol alors qu'une plaque d'athérosclérose n'était pas nécessairement recherchée.

Une technique plus récente permet également le diagnostic : la technique d'ultrason-intravasculaire. Cela consiste à insérer à l'intérieur de l'artère une fibre, au bout de laquelle se trouve une petite caméra. Des ultrasons sont envoyés et sont réfléchis par les tissus. Ainsi, une paroi non homogène est facilement mise en évidence et révèle la présence d'une plaque. Néanmoins, cette technique n'est actuellement utilisée que dans certains centres de soins.


publicité