publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Athérosclérose : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (28. mai 2014)

Comme on l'a dit, une athérosclérose peut se développer durant de nombreuses années, sans engendrer de symptôme particulier. Puis le jour où la ou les plaques d'athérome deviennent trop épaisses ou se détachent... des symptômes surviennent. L'athérosclérose aura des conséquences différentes selon l'artère qu'elle touche. Les symptômes sont localisés. Si une ou plusieurs artères irriguant le cerveau sont concernées, c'est cet organe qui risque alors de souffrir.

Lorsqu'un morceau de la plaque d'athérosclérose de la carotide se détache et migre vers un vaisseau du cerveau, alors il peut se produire un accident vasculaire cérébral (AVC).

Quand une plaque d'athérome se situe au niveau de l'artère fémorale dans une jambe, il y a un risque d'artérite, très douloureux. Les conséquences sont la claudication... voire l'amputation.

Le coeur est également la cible privilégiée de l'athérosclérose, en particulier les artères coronaires. Dans ce cas, la rupture de la plaque entraîne des douleurs, c'est l' angine de poitrine ou un infarctus du myocarde. A terme, l'infarctus du myocarde peut entraîner une insuffisance cardiaque, du fait d'un manque d'oxygénation du muscle du coeur.

Plus rarement, il peut aussi se produire un infarctus mésentérique lorsque l'artère qui irrigue l' intestin, est touchée.

En fonction des organes concernés par l'athérosclérose, certains examens seront nécessaires pour confirmer le diagnostic d'accident ou de vasculaire vasculaire.

Voir aussi cette vidéo sur l'infarctus du myocarde :

Infarctus du myocarde: vidéo


publicité