publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Autisme : les causes

Publié par : Dr. Ada Picard (06. janvier 2017)

La recherche des causes de l'autisme s'affine de plus en plus. L'influence génétique a été démontrée, et ne fait aujourd'hui plus l'ombre d'un doute. Néanmoins, cette connaissance des causes génétiques ne révèle pas à elle seule les secrets de l'autisme, qui décèle encore aujourd'hui de nombreux mystères.

Des laboratoires scientifiques des quatre coins du monde sont parvenus à identifier les gènes impliqués dans l'apparition de l'autisme. Et on ne cesse d'en découvrir de nouveaux, également impliqués dans d'autres pathologies (comme l'épilepsie par exemple).

Cependant, le patrimoine génétique de l'enfant n'expliquerait l'autisme qu'à 50%. La moitié restante étant dépendante de facteurs environnementaux.

Parmi les causes environnementales de l'autisme, les hypothèses sont nombreuses : infection ou stress pendant la grossesse, exposition à des toxiques, pollution de l'air, carences affectives durant les premiers mois de vie, déséquilibre du microbiote, etc. Le mystère de l'autisme reste donc entier. Mais les avancées scientifiques vont bon train. Récemment, des équipes de chercheurs ont démontré, grâce à l'IRM fonctionnelle, la défaillance fonctionnelle de certaines aires du cerveau, dont certaines sont impliquées dans la reconnaissance des visages et des voix humaines. Ces découvertes pourraient expliquer l'incapacité des personnes autistes à s'adapter à l'extérieur et l'angoisse palpable qui en émane.

Aussi, d'autres chercheurs ont constaté l'augmentation de l'hormone de stress dans le sang des personnes autistes, laissant supposer que le stress favoriserait la sévérité des troubles autistiques.

Plus récemment, une équipe située en France, à l'Institut de neurobiologie de la méditerranée (INMED), a constaté des taux anormalement haut de chlore dans les neurones de souris « autistes », pendant la grossesse et à leur naissance. Une insuffisance d'ocytocine, hormone sécrétée par la mère, pourrait être en cause dans ces anomalies. Les pistes thérapeutiques offertes par ces nouveaux résultats sont encourageantes.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Enfant, Psychologie ou Un médecin vous répond !

À lire aussi :

> Le Trouble Envahissant du Développement
> Le TDAH (ou hyperactivité)


publicité