publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

AVC (accident vasculaire cérébral) : La définition

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (27. octobre 2015)

En simple, la définition d'un AVC (accident vasculaire cérébral) correspond soit à un vaisseau sanguin qui se bouche ; soit à un vaisseau sanguin qui se rompt.

> Dans le premier cas, un vaisseau est obstrué par un caillot, ce qui réduit l'irrigation du cerveau. C'est un AVC par ischémie. Le caillot peut se former au niveau d'un vaisseau dans le cerveau lui-même, ou provenir du coeur ou encore d'une grosse artère cervicale, d'une carotide ou d'une artère vertébrale. En effet, sur ces artères se forment parfois des plaques solides que l'on appelle plaques d'athérome qui sont une sorte de dépôt (un peu comme un dépôt de calcaire à l'intérieur un tuyau d'évier).

Lorsque ces plaques ou des caillots adhérant à ces plaques se détachent de la paroi de l'artère, elles peuvent alors migrer et venir boucher un vaisseau du cerveau. Cette occlusion d'une artère cérébrale prive donc partiellement le cerveau d'oxygène et de glucose. Et cela entraîne un infarctus cérébral. C'est la forme la plus fréquente d'un accident vasculaire cérébral : dans 80% des cas environ, un AVC est d'origine ischémique.

> Dans le deuxième cas, il peut s'agir de la rupture d'un vaisseau du cerveau. Cela saigne, cela provoque une hémorragie. Le sang se répand et endommage le cerveau. L'hématome engendre des lésions plus ou moins graves, en fonction de sa localisation et de sa taille. C'est la définition d'un AVC hémorragique ou d'une hémorragie cérébrale ou encore d'hématome cérébral.

Les AVC sont la première cause de handicap acquis chez l'adulte, et la deuxième cause de démence. Chaque année, ce sont 150 000 personnes qui en sont atteintes (soit un AVC toutes les 4 minutes !), et 40 000 en meurent. En France, les AVC représentent la première cause de mortalité chez les femmes ; et la 3ème chez les hommes. Autant dire qu'il s'agit d'un vrai problème de santé publique.

Pour améliorer l'information, la prévention de cette maladie et la prise en charge des personnes atteintes d'un AVC, l'Etat a mis en plan le Plan national d'actions AVC 2010-2014. Parmi les initiatives majeures : les Unités neuro-vasculaires qui permettent d'accueillir les patients souffrant d'un accident vasculaire cérébral.


publicité