publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

AVC (accident vasculaire cérébral) : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (27. octobre 2015)

Il est important de bien savoir identifier les symptômes d'un AVC (accident vasculaire cérébral). Attention, ces manifestations ne sont pas toujours évidentes. Plus la maladie est pris en charge à temps, plus les chances de réparation sont importantes.

Alors, soyez vigilant à ces symptômes :
> Vous ressentez une paralysie ou un simple engourdissement d'un côté du corps. Même si cela régresse, il faut appeler le 15.

> Vous avez soudain des difficultés à parler ou à comprendre ce que l'on vous dit. Encore une fois, même si cela régresse, si cela se passe, il faut très rapidement avoir un avis médical pour faire les examens nécessaires.

> Vous avez du mal à voir d'un oeil. Ne prenez pas ce signe à la légère. L'avis d'un médecin le plus rapidement possible, est nécessaire.

Dès lors que vous ressentez ce genre de symptômes, pensez à la possibilité d'un AVC, même si les signes disparaissent d'eux-mêmes. Appelez le 15. Ce réflexe du 15, vous l'avez en cas de douleur dans la poitrine. Ayez-le en cas d'engourdissement d'une région du corps. Pensez à l'AVC, comme vous pensez à l'infarctus du myocarde qui touche le coeur.

Si un tissu de l'organisme n'est pas vascularisé pendant un certain temps, il se nécrose et meurt ; quand il s'agit du cerveau, c'est la même chose. Des troubles neurologiques variables selon la zone concernée apparaissent et peuvent devenir irréversibles. Après un AVC, il est possible de garder des séquelles : une paralysie, une difficulté à parler, des troubles de la conscience, des troubles de la vue... La kinésithérapie, l'orthophonie sont quelquefois importantes pour diminuer les séquelles : la rééducation des membres si une paralysie est survenue, la rééducation de la parole.


publicité