publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Blues et grossesse

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (31. décembre 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

Une grossesse se vit dans le corps, mais aussi dans la tête. Les neuf mois riches en émotions, se déclinent en une large palette de sentiments : angoisse, joie, irritation, excitation...

La femme qui va prendre le statut de mère peut aussi se poser des interrogations, parfois sans réponses, sur les événements et ses choix de vie à venir. A cela s'ajoute des modifications physiologiques : modifications hormonales, insomnies, nausées, augmentation du poids, anémie... qui entraînent parfois une fatigue, surtout davantage à certains mois de la grossesse.

Au total, il arrive que la femme enceinte se plaigne d'une méforme, d'une "baisse de régime", d'un coup de blues... Si cette modification de l'humeur peut donc avoir des raisons bien précises, ce n'est pas pour cela qu'il faut banaliser ces symptômes de déprime. Ou encore les négliger, prétendre que tout est normal...

Ce blues de la grossesse correspond à un ensemble de réactions psychiques négatives. Si ce coup de blues dure plus de deux semaines, il faut ne pas hésiter à en parler à la sage-femme ou au médecin qui vous suit.

Découvrez notre article qui indique comment repérer et soigner ce blues pendant la grossesse.

Auteur : Dr Nicolas Evrard.


publicité