publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Surmonter le baby-blues : Le témoignage d'une femme

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. octobre 2011)

Témoignage de Vanessa, 25 ans, maman de Kerryann, 9 mois.

Comment s'est déroulé l'accouchement ?
On m’a déclenché l’ accouchement le 4e jour après le terme prévu. Le travail s’est fait rapidement sans douleur jusqu’à la dilatation.
Au bout d’un certain temps, la péridurale ne remplissait plus son rôle, j’étais complètement essoufflée. On on a dû alors me faire une césarienne. Après l’accouchement, la douleur de la césarienne était telle que je ne pouvais pas me lever, mais je tenais absolument à faire la tétée.

Comment avez-vous su que vous avez fait un baby-blues ? Quels ont été vos symptômes ?
La veille de quitter la maternité, Kerryann a dormi pendant toute la journée, il ne s’est même pas réveillé pour téter. J’ai fondu en larmes, j’étais complètement paniquée, et il était impossible de me calmer. J’ai alterné panique et crises de larmes pendant toute une journée. Le lendemain j’étais censée sortir de la maternité, et j’ai eu peur qu’il perde du poids, et qu’en le ramenant à la maison, je ne sache pas gérer la chose. J’ai angoissé pour rien finalement.

Comment avez-vous surmonté ce coup de blues ?
Le papa était très présent, mais quelque peu impuissant. Ma mère a essayé de me rassurer, de me réconforter. Mais c’est encore la puéricultrice qui y est le mieux parvenu. Elle a su trouver les mots, m’a rassuré, m’a expliqué que ce que je vivais était tout à fait normal. Elle m’a conseillé de me faire confiance et surtout de faire confiance à mon bébé.
Le lendemain à la pesée, malgré son petit appétit, il avait repris du poids. Là, je me suis rendue compte à quel point j’avais angoissé pour rien. De retour à la maison, mes inquiétudes et mes doutes se sont peu à peu dissipés.

>> Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage... Rendez-vous sur notre FORUM.


publicité