publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Surmonter le baby-blues : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. octobre 2011)

Comme vous l’aurez compris, chaque femme vit son propre baby-blues, avec ses propres causes. Le ressenti et les causes du baby-blues peuvent donc être très différents d’une femme à l’autre.

Parmi les causes multiples au baby-blues :

> Les modifications hormonales : la chute de la progestérone après l’ accouchement perturbe les fonctions hypothalamiques (dans le cerveau) du contrôle des émotions. Résultat : vous êtes plus émotives, d’où les crises de larmes et les sautes d’humeur.

> L'extrême fatigue : la perte de sang due à l’accouchement peut provoquer une anémie.
Résultat : vous vous sentez plus vulnérable, et vous vous découragez.

> Les éventuelles complications de l'accouchement : il se peut que vous ayez le sentiment d’avoir été quelque peu maltraitée, ou de ne pas avoir été à la hauteur, d’où le sentiment d’agressivité et de dévalorisation.

> L'inconfort physique vous empêche de vous occuper de votre enfant dès sa naissance, surtout peut-être après une césarienne. Vous pouvez alors éprouver un sentiment de frustration et de culpabilité.

En revanche, toutes les femmes ne sont pas sujettes au baby-blues, et vous ne devez pas vous culpabiliser si vous ne faites pas de mini-dépression après votre grossesse. Chaque femme est différente, chaque accouchement l’est aussi.


publicité