publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Surmonter le baby-blues : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. octobre 2011)

Les symptômes du baby-blues peuvent être variés et très différents d’une femme à l’autre.

Cependant, dans certains cas, des symptômes de blues peuvent se manifester déjà pendant la grossesse. C’est une période pendant laquelle votre corps se transforme, vous êtes émotionnellement plus sensible et vous vous apprêtez à donner la vie, il est donc normal de se poser des questions, cela ne fait pas de vous une mauvaise mère !

Fréquemment, les femmes qui font un baby-blues avant ou après l’ accouchement, présentent une hyperémotivité, une anxiété, voire parfois une certaine agressivité, une fatigue intense et sont sujettes à des crises de larmes sans raisons apparentes, des sautes d’humeur, un découragement et des doutes sur leurs capacités de mère.

Attention, ces symptômes peuvent durer quelques jours... s'ils tendent à persister, c'est peut-être les signes d'une dépression.

Attention à la dépression post-partum !

Le baby-blues peut se transformer en véritable dépression post-natale, beaucoup plus préoccupante ! Les symptômes sont un sentiment de tristesse prolongée, des crises de larmes, des troubles de l'appétit, un manque d'intérêt pour son environnement et en particulier son bébé...

La dépression post-natale est liée à un dysfonctionnement psychique qui va engendrer des difficultés relationnelles avec le bébé.

Si les symptômes de ce coup de blues dure plusieurs semaines, n’hésitez pas à consulter votre médecin.


publicité