publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Allergie au lait de vache chez le bébé: Les symptômes

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (29. mars 2010)

Il y a des symptômes graves et impressionnants...

Parmi les manifestations très sévères d'une allergie aux protéines de lait de vache, il peut y avoir la présence de sang dans les selles et l’absence de prise de poids de l’enfant.

La forme la plus grave des réactions allergiques aux protéines de lait de vache est le choc anaphylactique. Quelques minutes après avoir bu le lait, l’enfant fait une violente réaction cardiaque et respiratoire, aux conséquences gravissimes... parfois fatales.

Des symptômes parfois sous-estimés

D’autres symptômes, en apparence plus anodins, doivent aussi demander l’attention des parents. Un nombre important de nourrissons est ainsi sous-diagnostiqué. Les vomissements, la diarrhée, la constipation mais aussi les pleurs au moment du biberon, peuvent être des indicateurs d’une allergie aux protéines de lait de vache ( APLV). Le reflux gastro-oesophagien implique parfois une APLV.

Si l’allergie n’est pas traitée, elle peut se prolonger à l’âge adulte, mais aussi favoriser un terrain polyallergique plus tard. Plusieurs enfants étant restés allergiques aux protéines de lait de vache ont rencontré des problèmes respiratoires plus tard.

Le lait de vache

Le lait de vache contient de nombreuses protéines qui sont toutes potentiellement allergisantes. Un enfant allergique aux protéines de lait de vache doit, bien entendu, éviter de consommer du lait de vache mais aussi des yaourts, du beurre, et certaines margarines.

Et le lait maternel ?

Le lait maternel peut aussi parfois être source d’allergie pour l’enfant allaité. Les symptômes causés sont souvent identiques à ceux provoqués par les protéines de lait de vache.

Si vous allaitez et que votre enfant développe une réaction allergique, ne culpabilisez pas ! L’allergie peut être transmise par certains éléments de votre alimentation. Il suffit parfois de ne plus consommer l’aliment allergène (lait de vache, œuf, parfois blé) pour pouvoir continuer à allaiter votre enfant normalement.



publicité