publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bilharziose : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. août 2014)

On l'a vu, la cause de la bilharziose correspond à une contamination par un parasite, le schistosome.
Dans les eaux douces contaminées, les schistosomes sont présents sous leur forme furcocercaire (petits vers minuscules mobiles). C'est ainsi qu'ils traversent la peau, la barrière cutanée des personnes en quelques minutes. À partir de là, le cycle du parasite peut commencer...

D'abord, les schistosomes passent à l'intérieur des vaisseaux sanguins (les gros troncs veineux) puis traversent les poumons. Après quelques temps de maturation, ils migrent via les gros vaisseaux hépatiques (qui irriguent le foie) et mésentériques (ceux qui irriguent les intestins), et colonisent les organes : le foie, la rate, les intestins, la vessie, les organes génitaux... où ils prolifèrent. Et énormément, puisque la femelle pond en continu, jusqu'à 3 000 oeufs par jour ! Au bout de plusieurs mois, les oeufs gagnent l'intérieur de la vessie ou des intestins.

Les parasites de la bilharziose sont ensuite éliminés par les urines et les selles et se retrouvent dans la nature et dans les eaux douces et chaudes. C'est alors qu'ils peuvent coloniser de nouveau les bulins et continuer leur transformation jusqu'à la libération de leur forme mobile, le cercaire, prêt à nouveau infester un être humain : la boucle est bouclée.

Dans certains cas – et c'est ce qui fait la forme grave de la maladie - les oeufs restent prisonniers du foie, de la rate, ou du système nerveux, dans des sortes de granulomes.


publicité