publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bilharziose : Les complications

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. août 2014)

C'est l'accumulation des oeufs de schistosomes dans les organes qui entraîne toutes les complications. En effet, les oeufs sont des corps étrangers pour l'organisme. Ce dernier se défend en fabriquant une coque autour d'eux. Ce qui forme des nodules, nommés des granulomes. Ces derniers se forment préférentiellement au niveau de certains organes, comme les voies urinaires, les organes génitaux, et le foie.

Dans les voies urinaires et la vessie, les granulomes peuvent se calcifier, s'infecter, voire entraîner l'apparition d'une néphrite (infection du rein) ou de coliques néphrétiques. Un retentissement sur la fonction rénale est possible et peut être grave. Dans la vessie, les nodules risquent de se cancériser.

Dans les organes génitaux de l'homme, la bilharziose peut provoquer les complications suivantes : apparition de sang dans le sperme), épididymite (c'est-à-dire une inflammation ou une infection de l'épididyme), éjaculation douloureuse, etc.

Chez la femme, l'atteinte de l'appareil génital peut se manifester par des ulcérations du col de l' utérus, du vagin, des méno-métrorragies (c'est-à-dire des règles abondantes associées à des saignements entre les règles), voire des avortements spontanés, une stérilité, etc.

Les complications hépatiques (au niveau du foie) sont les suivantes : un gros foie, une cirrhose, etc. Il peut exister aussi des complications au niveau de la rate et cutanés, avec l'apparition de granulomes cutanés aux points d'entrée des schistosomes.


publicité