publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bilharziose : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. août 2014)

Il existe un médicament antiparasitaire efficace pour traiter la bilharziose : le praziquantel (Biltricide ®), qui existe sous forme de comprimés.
La guérison peut être complète, en quelques jours, lorsque le traitement est pris à un stade précoce de la maladie. La réinfection reste cependant possible après le traitement.
La prise en charge de la bilharziose inclut également les traitements des complications. Ceux-ci peuvent comporter des solutions chirurgicales. Par exemple, lorsque des nodules entraînent des symptômes. Ceux-ci devront être enlevés, sous réserve qu'ils soient accessibles par une opération chirurgicale.

A côté de ces traitements, comme toutes les infections, la meilleure façon d'éradiquer la maladie, est de la prévenir, notamment en évitant les zones de contamination.

C'est pour quoi, dans les zones d'endémie, les voyageurs sont invités à ne pas s'immerger (ni se baigner, ni marcher) dans les eaux douces. En effet, quelques minutes de contact suffisent pour contracter l'infection. En revanche, les baignades en piscines chlorées ou en eau de mer sont considérées comme non risquées.

Une autre manière de prévenir la bilhaerziose est de respecter les mesures d'hygiène élémentaires ( lavage de mains essentiellement) et d'éviter de faire ses besoins directement dans les eaux douces. Car une personne infectée peut en contaminer une autre, même si elle ne présente aucun symptôme.
Aujourd'hui, aucun vaccin n'est disponible. Des candidats-vaccins sont en cours de tests.


publicité