publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le blues hivernal

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (06. novembre 2014)

© iStock

Un temps gris et froid dehors... un peu pareil du côté moral. Pas envie de se lever, ni de vraiment se bouger. Le coup de blues hivernal nous tombe dessus faisant comme une chape sur notre humeur. Le blues hivernal est un trouble apparaissant majoritairement lorsque les journées raccourcissent, vers l'automne. Il peut continuer durant tout l'automne et l'hiver.

Manque d'énergie, troubles de l'humeur, difficultés à se concentrer, grosse fatigue... sont des symptômes du désordre affectif saisonnier (DAS). Le blues hivernal est physiologique, et principalement lié au manque de soleil et de luminosité typique des mois d'hiver.
Nous ne recevons pas la dose quotidienne de lumière qui permet à notre organisme de produire certaines hormones, comme la mélatonine et la sérotonine, responsables de la régulation des rythmes du sommeil et de l'humeur.

Les enquêtes montrent que nous avons presque tous une variation de notre humeur en hiver. Mais on considère que près d'une personne sur 10 présente un handicap en relation avec ce mal-être saisonnier. Il touche avant tout les femmes en âge de procréer, et dans une moindre mesure les personnes âgées et les enfants. Les personnes dont la profession les écarte de la lumière du jour, souffrent également plus souvent de ce blues hivernal.

Chez certains, ce blues hivernal a tendance à revenir de façon périodique, tandis que chez d'autres cela peut s'aggraver et évoluer vers une véritable dépression (déprime "saisonnière"). Et alors, comment se sortir du blues hivernal ? Découvrez cet article très complet rédigé avec un médecin psychiatre.


publicité