publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bouffée délirante : les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (07. février 2017)

La personne souffrant de bouffée délirante présente différents symptômes comme :

  • de nombreuses hallucinations (perceptions sans objet),
  • des illusions (déformation de la perception d'un objet réel),
  • des interprétations (déductions fausses de la réalité).

Les hallucinations sont nombreuses, auditives mais aussi psychiques (écho de la pensée ou voix dans la tête).

Les thèmes du délire sont nombreux : mystiques (visions miraculeuses, missions divines, possession diabolique), érotique ou encore mégalomaniaques. La personne se sent subitement ensorcelé, persuadé d'une vérité, épié ou en communication avec des forces surnaturelles ou encore robotisés.

La survenue d'une bouffée délirante (ou leur répétition) correspond à un délire qui part dans tous les sens et auquel on ne comprend rien. Le sujet est convaincu de la réalité de son délire. Il ne fait preuve d'aucune critique et est en général agité. Il ne prend plus le temps de manger ou de dormir, et subit de grands changements d'humeur (passage rapide de l'euphorie au désespoir).

L'épisode dure de quelques semaines à quelques mois si il n'est pas soigné (par définition, moins de 6 mois). Puis, soit il ne récidive jamais, soit il récidive lors d'un nouveau stress ou spontanément. Dans ce cas, il peut s'agir d'un mode d'entrée dans une pathologie psychiatrique chronique comme une psychose (la schizophrénie notamment) ou un trouble bipolaire.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Psychologie ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

On a testé la schizophrénie (grâce à la réalité virtuelle)
Tout savoir sur le trouble bipolaire
La psychose maniaco-dépressive



publicité