publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

BPCO - Bronchopneumopathie chronique obstructive : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. décembre 2014)

Le premier des traitements pour lutter contre la BPCO ou bronchopneumopathie chronique obstructive est l'arrêt du tabac. C'est le premier moyen obligatoire pour empêcher l'évolution, l'aggravation de la maladie. Différentes solutions sont actuellement disponibles pour aider au sevrage tabagique.

Des médicaments (broncho-dilatateurs, corticoïdes, fluidifiants bronchiques...) peuvent être prescrits, ils pourront améliorer les symptômes, mais ne pourront pas guérir les lésions pulmonaires déjà existantes. Des soins de rééducation respiratoire peuvent être également prescrits. Des séances de kinésithérapie sont alors mises en place.

Il est important aussi d'avoir une activité physique régulière adaptée à ses capacités physiques et respiratoires. Il est également important d'avoir une bonne hygiène de vie, et si l'on a des kilos en trop : il faut essayer de maigrir. Le surpoids (avec surtout un gros ventre) risque de gêner de bonnes amplitudes respiratoires.

L'insuffisance respiratoire sévère est la complication majeure de la bronchopneumopathie obstructive chronique. En cas de BPCO sévère qui est à un stade avancé, une aide respiratoire peut être nécessaire. Le patient aura environ 15 à 20 heures sur 24, une assistance ventilatoire, c'est-à-dire qu'il est sous oxygénothérapie pratiquement tout le temps. Il s'inscrira dans un organisme qui lui apportera régulièrement des bouteilles d'oxygène à son domicile.
Dans des cas extrêmement rares une transplantation d'organe (poumons) peut être envisagée.

Ces patients devront être très vigilants vis-à-vis d'éventuelles infections broncho-pulmonaires. Ils devront en particulier se faire vacciner contre la grippe et le pneumocoque.

A lire aussi nos dossiers sur : 
La respiration difficile
> L'insuffisance respitratoire
> La bronchite
> La pneumonie (infection pulmonaire)
> L'asthme


publicité