publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bronchiolite du nourrisson : le témoignage d’une mère

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. novembre 2016)

Sophie, 33 ans, maman de jumeaux, a connu l'angoisse de la bronchiolite pour ses deux petits garçons... en même temps.

Vos deux enfants ont été atteints par une bronchiolite...

C'était l'horreur ! J'ai eu des jumeaux, deux garçons, et ils avaient six semaines quand ils se sont mis à tousser. Tous les deux en même temps. Mon mari était très enrhumé... cela a donc commencé comme un rhume. Mes enfants avaient le nez très bouché, du mal à respirer, mais en quelques heures ils se sont mis à respirer bizarrement. Cela sifflait. Ils toussaient, pleuraient, ne voulaient plus boire leur biberon, ou alors ils les vomissaient. Avec mon mari, nous étions complètement paniqués et crevés. La grossesse avait été fatigante pour moi, et l' accouchement difficile. Je n'étais pas remise. Et puis deux bébés en même temps, même quand tout va bien, c'est épuisant. Alors on a très mal supporté. Et on a paniqué, c'est vrai.

Qu'est-ce que vous avez fait ?

Au début, on a vu notre médecin généraliste. On était en décembre, il nous a dit qu'il y avait une épidémie, et qu'il ne fallait pas nous inquiéter. Il nous a recommandé de bien laver le nez des bébés, de surveiller leur température, de fractionner leurs repas... et puis, une nuit, on a craqué. Tous les deux étaient dans le même état. On avait l'impression qu'ils ne pouvaient plus respirer. C'étaient nos premiers bébés, on ne savait pas si c'était grave ou pas. On avait vraiment l'impression qu'ils allaient mourir étouffés ! Alors, vers 3 heures du matin, nous sommes partis aux urgences. Et on n'était pas les seuls... On a rencontré d'autres parents, comme nous, très inquiets. Au final ce n'était pas très grave, mais ils sont quand même restés trois jours à l'hôpital.

Comment ça s'est passé à l'hôpital ?

Il y avait de nombreux bébés comme les nôtres. Les infirmières n'avaient pas beaucoup de temps, elles faisaient ce qu'elles pouvaient. On avait l'impression que notre cas n'était pas très important, et c'était angoissant. Les bébés ont été examinés, on leur a désencombré le nez. C'est sûr, les infirmières savent faire ça mieux que les parents. Et comme tout allait bien, ils ont pu ressortir trois jours plus tard. En tout, la maladie a duré une bonne semaine. C'est à nous, mon mari et moi, qu'il a fallu plus de temps pour récupérer !

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Bébés ou Un médecin vous répond !



publicité