publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bronchiolite du nourrisson : les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. novembre 2016)

Les symptômes de la bronchiolite peuvent être impressionnants. La bronchiolite commence généralement par un rhume qui se transforme en bronchite. L'inflammation des bronchioles et les sécrétions qui s'y forment empêchent alors l'écoulement normal de l'air. 

D'autres symptômes de la bronchiolite : la respiration du bébé est bruyante, sifflante, sa toux est sèche, et son thorax semble bloqué, distendu. Aussi, les nourrissons atteints de bronchiolite peuvent avoir du mal s'alimenter. Prendre un biberon avec une telle gêne respiratoire est alors un véritable effort pour les plus petits. La toux peut provoquer des vomissements qui les épuisent encore plus.

Il vaut mieux montrer un bébé enrhumé et qui tousse à un médecin : à l'auscultation de ses poumons, il pourra faire le diagnostic d'une éventuelle bronchiolite.

Si le nourrisson a moins de 3 mois, l'enfant doit être surveillé en milieu hospitalier car il y a un risque d'apnée, c'est-à-dire d'arrêt respiratoire. Le bébé sera surveillé de près pendant une éventuelle hospitalisation, il n'aura pas de traitement particulier contre le virus puisqu'il n'y en a pas.

La bronchiolite, en soi, n'est pas grave, mais elle peut entraîner certaines complications. En effet, il est probable que les petits enfants ayant développé une bronchiolite, soient plus sensibles par la suite aux infections, y compris aux infections gastriques. Il n'est pas rare d'ailleurs qu'une gastro-entérite vienne s'ajouter à la bronchiolite : les deux épidémies surviennent généralement aux mêmes périodes de l'année.
 

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Bébés ou Un médecin vous répond !



publicité