publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Brûlures : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (07. janvier 2015)

Les traitements des brûlures dépendent de leur étendue, de leur localisation, de leur importance (profondeur), et de l'âge de la victime. En cas de brûlure, il faut apprécier rapidement sa gravité.

Devant une personne atteinte d'une brûlure, il faut rester calme, la rassurer. Si la lésion est profonde, étendue, si elle est située au niveau du visage, du cou, du thorax, des mains, du périnée (anus, organes génitaux), il faut appeler le SAMU (15) ou le 18 car la brûlure est considérée comme grave.

Un médecin au téléphone posera un minimum de questions à savoir : la localisation de la brûlure, son étendue, sa profondeur, l'âge de la victime et éventuellement ses antécédents médicaux, il conseillera les premiers gestes à faire en attendant les secours.

Il ne faut pas faire vomir la victime si elle a ingéré un produit caustique, ni lui donner à boire.
Il faut la mettre en position demi-assise si les voies respiratoires sont brûlées.

Les brûlures sont une urgence médicale quand elles sont graves. Elles peuvent être prises en charge dans les services des « grands brûlés » avec une prise en charge spécifique qui nécessite une grande expérience des équipe soignantes.

Si la brûlure n'est pas très importante, il faut faire couler doucement de l'eau fraîche (pas glacée) sur la brûlure pendant quelques minutes, ceci permet de diminuer la douleur et de refroidir la lésion. Et éventuellement consulter.

 

A lire aussi : 
> Les petites brûlures
> Brûlures et homéopathie



publicité