publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Calcul urinaire : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. septembre 2014)

Les calculs urinaires n'engendrent souvent aucun symptôme tant qu'ils n'obstruent pas les voies urinaires. Dans les premières phases de leur formation, ces cristaux sont donc asymptomatiques, ou peuvent juste provoquer des douleurs modérées dans la région lombaire, qui passent souvent inaperçues.

Normalement ces calculs urinaires spontanément éliminés par voie urinaire, prennent le chemin des uretères qui sont les canaux conduisant l'urine depuis les reins jusqu'à la vessie. Toutefois, il peut arriver qu'un calcul se coince dans l'un des conduits. Il provoque alors des douleurs extrêmement violentes et aiguës du flanc, ou dans le dos, voire des vomissements, et parfois du sang dans les urines : c'est la colique néphrétique.

Attention, il est recommandé de ne pas boire beaucoup d'eau pendant les crises douloureuses. Votre médecin vous prescrira des antalgiques contre la douleur. Une infection urinaire associée à un calcul de la voie urinaire constitue une urgence médico-chirurgicale. Une consultation dans un service d'urgence est indispensable.

Il est parfois difficile de distinguer les symptômes d'une pyélonéphrite, qui est une infection urinaire sévère d'un rein, mais sans obstacle à l'évacuation des urines infectées (sans calcul urinaire). Le médecin traitant décidera si votre cas peut être soigné à la maison ou si une hospitalisation s'impose.

Voir aussi cette vidéo :

Calculs rénaux : vidéo


publicité