publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le cancer du côlon : deuxième cancer le plus meurtrier en France

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. mars 2017)

© Jupiterimages/iStockphoto

Le cancer du côlon est le 2ème cancer le plus meurtrier en France, avec plus de 42 000 nouveaux cas chaque année : soit à peu près 100 personnes chez qui on établit le diagnostic chaque jour !

Le cancer du côlon est aussi le 2ème cancer le plus fréquent chez la femme, et le 3ème chez l'homme. Il s'agit d'une tumeur maligne qui se développe sur tout le trajet du colon : colon droit, colon transverse, colon gauche, anse sigmoïde.

Le cancer du côlon est une maladie qui guérit la plupart du temps si elle est prise à temps, et que la tumeur est encore circonscrite. Le meilleur moyen de mettre toutes les chances de son côté est de faire un dépistage de façon régulière à partir de 50 ans, voire des coloscopies régulières en cas de cancers coliques dans la famille, de maladie inflammatoire de l'intestin, ou en cas de polypes.

La rectorragie, c'est-à-dire la présence de sang dans les selles ne veut pas dire cancer du côlon, mais nécessite d'effectuer d'autres investigations pour identifier la présence éventuel d'un polype, d'une autre lésion... voire d'un cancer.

Le traitement d'un cancer du côlon s'effectue dans un service hospitalier spécialisé. Différentes solutions sont possibles en fonction de la localisation et du stade de la tumeur : opération chirurgicale, chimiothérapie, médicaments d'anti-angiogénèse ou autre thérapie ciblée... et aussi d'autres traitements qui sont en cours d'expérimentation. C'est notamment le cas des thérapies "personnalisées", adaptées à l'ADN du cancer.

Avoir une alimentation riche en fibres, avec des légumes verts, une quantité de viande raisonnable, peu de matières grasses animales tout au long de sa vie pourrait limiter les risques d'apparition de cancer colique. Des études ont aussi montré que la vitamine D et la vitamine A seraient bénéfique pour protéger contre le cancer du côlon, ainsi que l'aspirine... 

Heureusement, grâce au dépistage et à de nouveaux traitements, des progrès ont été effectués permettant de guérir plus de patients souffrant d'un cancer colorectal.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans notre FORUM Cancers ou Un psy vous répond !

A lire aussi :

Tout sur les principaux cancers 
Du sang dans les selles : que faire ?
Les aliments les plus riches en fibres  


publicité