publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cancer de l'endomètre - cancer de l'utérus : Et les ganglions ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. mai 2015)

Il y a débat actuellement chez les spécialistes, à propos de l'ablation des ganglions.

Dans certains cas, le curage ganglionnaire (lymphadénectomie) est nécessaire. Il est parfois indispensable lorsqu'il est avéré que les ganglions du petit bassin ont été envahis par les cellules cancéreuses.

Cependant, l'exérèse systématique des ganglions n'est pas toujours recommandée. En effet, elle peut parfois présenter plus de risques que de bénéfices, chez des femmes trop âgées, ou qui souffrent d'obésité ou d' hypertension artérielle, et pour lesquelles le risque chirurgical est trop important. La difficulté est de trouver le bon équilibre entre la probabilité d'une atteinte ganglionnaire et le risque lié à la lymphadénectomie.

La stratégie du ganglion sentinelle
Vous en avez peut-être déjà entendu parler de ce ganglion sentinelle, dans le cadre du cancer du sein. Comme dans le cas du cancer de l'endomètre, se pose la question de la pertinence d'une ablation des ganglions.

La technique du ganglion sentinelle, c'est quoi ? On va chercher un ganglion supposé être le premier à avoir « reçu » des cellules cancéreuses. Pour cela, on utilise un produit radioactif, injecté le plus souvent au niveau du col de l'utérus, la veille ou le matin de l'intervention chirurgicale. Lors de l'opération, on effectue une injection d'un colorant spécifique, appelé « bleu patenté », qui permet de localiser et de visualiser le ganglion.

On prélève ensuite le (ou les) ganglion(s) sentinelle(s), et on les analyse. S'il ne porte pas de cellules cancéreuses, qu'il est négatif, l'ablation des autres ganglions peut être évitée et, du même coup, les risques liés au curage ganglionnaire.

Si, au contraire, ce ganglion sentinelle est positif, cela signifie que des cellules cancéreuses ont pu migrer au-delà de ce ganglion : un curage est alors nécessaire.

Important : la recherche et l'analyse de ce ganglion sentinelle s'effectuent pendant l'intervention chirurgicale. Cela permet de savoir s'il est nécessaire de pratiquer une ablation des ganglions, en même temps que l'ablation de l'utérus. Cela apporte un gain de temps très appréciable, en une seule intervention chirurgicale.

Cette technique permet donc de trouver la meilleure procédure, entre un curage qui n'est pas toujours nécessaire, et pas de curage du tout.


publicité