publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cancer de l'endomètre - cancer de l'utérus : Les examens

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. mai 2015)

Ce cancer de l'endomètre peut être diagnostiqué assez facilement. Le médecin pourra demander quelques examens simples et fiables :

> Une échographie pelvienne. Elle permettra de voir, au premier coup d'oeil, si l'endomètre s'est modifié, hypertrophié, par exemple. Dans ce cas, le gynécologue demandera un autre examen : une hystéroscopie.

> Une hystéroscopie. A l'aide d'un endoscope (glissé par le vagin), le gynécologue visualise l'intérieur de la cavité utérine. Cela se fait en consultation, pas besoin d'anesthésie.

> La biopsie. La biopsie (petit prélèvement), elle aussi, peut être effectuée sans anesthésie. Le praticien localise sur son écran avec l'hystéroscopie les zones à prélever. La biopsie se fait grâce à un petit tube mince et souple. Le prélèvement de tissu s'effectue par aspiration. Ensuite, ces prélèvements sont adressés à un laboratoire d'analyses.

Si un cancer de l'endomètre est diagnostiqué, d'autres examens d' imagerie médicale peuvent être réalisés pour connaître l'étendue de ce cancer

Au final, après ces examens, un diagnostic précis sera établi, et il sera possible de savoir à quel stade se trouve le cancer de l'utérus diagnostiqué.

Voici les différents stades du cancer de l'endomètre (de l'utérus) :
> Stade 1 : le cancer est limité au corps de l'utérus et n'a pas atteint le col.

> Stade 2 : le cancer s'est étendu jusqu'au col.

> Stade 3 : le cancer s'est propagé hors de l'utérus. Les ganglions du petit bassin peuvent être atteints.

> Stade 4 : le cancer s'est propagé dans l'abdomen. Il peut atteindre la vessie, le rectum...


publicité