publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cancer de la thyroïde

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. décembre 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

Le cancer de la thyroïde est un cancer rare. Sa progression au cours des trente dernières années n'est, semble-il, que le résultat d'un meilleur dépistage.

La thyroïde est constituée de trois types de cellules : les cellules folliculaires, les cellules parafolliculaires, et des cellules non spécialisées qui forment les tissus de soutien.

Dans neuf cas sur dix, le cancer de la thyroïde se développe à partir des cellules folliculaires. Ce cancer peut se présenter sous deux formes : papillaire ou vésiculaire. Le cancer de la thyroïde papillaire est le plus fréquent.

Lorsqu'un nodule (boule au niveau de la thyroïde) ou un goitre (thyroïde augmentée de volume) est détecté, le médecin doit prescrire une échographie associée éventuellement à un prélèvement de cellules de la thyroïde (appelée cytoponction). Cet examen permet de confirmer ou non le diagnostic de cancer.

Le cancer de la thyroïde se traite au moyen de la chirurgie, de l'irathérapie (un traitement à l'iode radioactif) et de l'hormonothérapie. L'association de ces traitements devra être envisagée au cas par cas en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) par les médecins oncologues.

Le cancer de la thyroïde peut être favorisé par différents facteurs comme une exposition aux radiations (antécédent de radiothérapie, proximité d'essais nucléaires, etc.), ou encore une prédisposition génétique, comme une mutation sur le gène RET.

 

Auteur : Hélène Hodac.
Consultant expert : professeur André Aurengo, chef du service de médecine nucléaire à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris.


publicité