publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cancer de la vessie : Les conseils du médecin spécialiste

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (06. novembre 2014)

Questions au Dr Morgan Roupret, chirurgien urologue, praticien hospitalo-universitaire à la Pitié Salpetrière (Paris) qui donne ses conseils de médecin spécialiste...

Quel message avez-vous envie de faire passer en priorité ?
Arrêtez de fumer. Le tabac provoque autant ou quasiment autant de problèmes au niveau de la vessie qu'il n'en provoque au niveau des poumons. A ceci près que l'on en parle moins. Les femmes se sont mises à fumer, elles sont donc, aujourd'hui, quasiment aussi concernées par le cancer de la vessie que les hommes. Ce sont encore les hommes qui sont le plus touchés, mais d'ici peu au regard des habitudes et du tabagisme, les femmes le seront tout autant.

Un autre conseil ?
Deuxième message : faites-vous surveiller régulièrement. N'attendez pas les symptômes pour aller consulter un urologue ou votre médecin généraliste, régulièrement. Lorsque les tumeurs sont découvertes à un stade précoce, un traitement efficace et curateur peut être mis en place. Lorsque les polypes ont infiltré le muscle vésical, c'est plus compliqué et les chances de guérison diminuent d'autant.

Parmi les facteurs de risques : le tabac, mais pas seulement...
En effet. Les maladies professionnelles sont une cause importante de cancers de la vessie. Certaines professions sont plus exposées que d'autres. C'est le cas des peintres en bâtiment, des personnes qui travaillent sur les chantiers navals. Tous ceux qui sont confrontés aux hydrocarbures, au caoutchouc. Le problème est que bien souvent, ces personnes fument également. Ensuite, lorsque le cancer de la vessie est découvert, il est difficile de faire reconnaître la maladie comme une maladie professionnelle. On a vite fait d'attribuer le cancer au tabac. Alors qu'il s'agit en réalité d'une maladie professionnelle.


publicité