publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cancer de la vessie : Les examens

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (06. novembre 2014)

Deux types d'examens sont à envisager pour diagnostiquer un éventuel cancer de la vessie : dans un premier temps, des examens que l'on appelle de débrouillage pour permettre d'effectuer un diagnostic différentiel (ne pas confondre avec une autre maladie), et, dans un deuxième temps, un examen qui va permettre d'aller voir à l'intérieur de la vessie.

Pour commencer :

> L'ECBU : c'est l'analyse des urines.
C'est l'examen que vous connaissez, où vous devez déposer un peu d' urine dans un petit flacon.

> La cytologie urinaire : elle va avoir pour but de rechercher d'éventuelles cellules cancéreuses dans les urines.

> L' échographie vésicale : elle va permettre de voir si des polypes sont présents dans la vessie.
Ces trois examens sont dits non-invasifs : ils ne nécessitent ni anesthésie, ni préparation. Ils sont parfaitement indolores.

Dans un deuxième temps :
> L' endoscopie vésicale (cystoscopie) : elle va permettre de voir l'intérieur de la vessie, la/ les tumeurs, leur(s) emplacement et leurs caractères morphologiques.
Cet examen s'effectue sous anesthésie locale. On introduit par les voies naturelles un fibroscope souple ou un cystoscope rigide qui va permettre de voir l'intérieur de la vessie.

> Le scanner : le scanner des voies urinaires permet d'évaluer l'extension des tumeurs et de rechercher d'autres tumeurs dans les cavités des reins ou dans les uretères. De rechercher, par exemple, une éventuelle obstruction des reins liée à une tumeur.


publicité