publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cancer de la vessie : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (06. novembre 2014)

C'est bien ça, le problème ! Le cancer de la vessie ne donne pas toujours de symptômes. Il peut courir, comme cela, à bas bruit (comme disent les médecins) et ne pas vous alerter. D'où l'intérêt d'une visite chez un médecin, systématique, à partir d'un certain âge (au-delà de 50 ans), afin d'éviter les mauvaises surprises.

Le principal signe que donne la maladie, est la présence de sang dans les urines. Et, le plus souvent, du sang à la fin de la miction. On parle d' hématurie terminale macroscopique. Pas toujours évidente à visualiser, cette hématurie donne parfois un aspect foncé inhabituel des urines.
Si cela vous arrive, n'attendez pas. Allez tout de suite consulter votre urologue. Il n'y a pas de temps à perdre. Et précisez bien au médecin que vos hématuries (le sang dans les urines) se situent en fin de jet. Cela lui permettra d'orienter son diagnostic.

Cela dit, d'autres symptômes doivent vous alerter. Ne passez pas à côté. Ne les banalisez pas. Si vous poussez au moment d'uriner (on parle de dysurie) ou si vous ressentez de fréquentes envies d'aller uriner (on parle de pollakiuries) ou encore si vous voyez du pus dans vos urines (on parle de pyurie), ou même si vous souffrez de coliques néphrétiques, alors parlez-en sans tarder à votre médecin. En bref, cela ressemble à une cystite inhabituelle.

Des examens complémentaires permettront d'établir le bon diagnostic. Mais dans la plupart des cas, le cancer de la vessie est asymptomatique. Sachez donc y penser et prévoir une visite régulière chez votre médecin traitant ou un médecin urologue. C'est d'ailleurs souvent au cours d'une simple visite de contrôle que le cancer est découvert. Le tout est qu'il soit découvert à temps.


publicité