publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cancer du vagin : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. novembre 2014)

Dès que vous constatez des saignements anormaux, vous devez consulter. Les saignements anormaux sont les premiers symptômes du cancer du vagin. Ils correspondent, la plupart du temps, à des saignements en dehors des périodes de règles, ou à des saignements alors que vous êtes ménopausée.

Quelle que soit l'importance de ces symptômes, et même s'ils ne sont que des filets sanglants, il faut aller consulter votre médecin ou votre gynécologue. Qu'il s'agisse d'un tout petit saignement ou d'une véritable hémorragie, il faut aller consulter.

De même, si le saignement apparaît au moment des rapports sexuels, il ne faut pas le traiter à la légère. Un saignement au cours d'un rapport sexuel peut être le signe de lésions qu'il va falloir vérifier.

Il peut cependant arriver que le cancer du vagin ne donne aucun symptôme clinique, et que la lésion ne soit découverte qu'au moment d'un examen gynécologique de routine. D'où, encore une fois, l'intérêt d'un suivi médical gynécologique régulier.

Le diagnostic de certitude d'un cancer du vagin est histologique. Cela signifie qu'un petit prélèvement (une biopsie) doit être effectué.

Une biopsie n'est pas la même chose qu'un frottis que les femmes connaissent bien. Le frottis consiste à prélever des cellules et permet de faire un examen cytologique des cellules du col, alors que la biopsie consiste à prélever du tissu et permet un examen histologique (en laboratoire par un anatomopathologiste).

Pour les cancers du col de l'utérus, il existe un examen de dépistage très fiable : le frottis cervico-utérin qui doit débuter à 25 ans, et être réalisé tous les 3 ans jusqu'à 65 ans. Ce sont les recommandations françaises.

Par contre, pour les cancers du vagin, il n'existe pas de moyen fiable et efficace de dépistage. En particulier, il n'y a pas lieu de réaliser des frottis vaginaux systématiques.

Ainsi, c'est lors d'une visite de routine ou si vous avez des saignements que votre médecin diagnostiquera à l'examen au speculum une éventuelle lésion du vagin. Il réalisera alors une biopsie qui confirmera ou non la nature cancéreuse de la lésion.

A noter : il arrive qu'un cancer du col de l'utérus se propage au vagin.

Pour parler de cancer du vagin, il faut que la localisation de la tumeur soit exclusivement vaginale.


publicité