publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le cancer du vagin

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. novembre 2014)

Le cancer du vagin est un cancer rare. Il ne représente que 1 à 2% des tumeurs malignes gynécologiques. Sa principale cause est la même que pour le cancer du col de l'utérus : l'infection à HPV (papillomavirus humain).

Il s'agit alors d'un carcinome épidermoïde qui survient chez des femmes de plus de 60 ans dans ¾ des cas.

Il faut savoir que, si vous avez déjà souffert d'une affection à papillomavirus, vous êtes plus exposée que les autres. De même si vous avez déjà développé un cancer du col de l' utérus ou de la vulve.

A côté de cette forme commune, il existe une autre forme de cancer du vagin - dit adénocarcinome à cellules claires - qui survient chez des jeunes filles de 15 à 20 ans qui ont été exposées in utero (pendant la grossesse de leur mère) au distilbène.

Le cancer du vagin survient le plus souvent chez une femme vers 60 à 65 ans, en moyenne. Dans l'immense majorité des cas, il s'agit de carcinomes épidermoïdes.

Un cancer du vagin peut être diagnostiqué après un examen médical, suite à la survenue de certains symptômes, ou encore lors d'un contrôle de routine, chez un généraliste ou le gynécologue. Comme pour tous les cancers, plus le diagnostic est précoce, meilleur en sera le traitement. D'où l'intérêt, encore une fois, de ne pas rater les visites régulières chez son médecin qui sont fondamentales à tous les âges de la vie d'une femme, y compris après 60 ans.


publicité