publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cancer de l’œsophage : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (30. juillet 2014)

Les deux traitements possibles d'un cancer de l'oesophage sont la radio- chimiothérapie ou la chirurgie. Mais cette chirurgie peut être précédée d'un traitement de chimiothérapie (pour faire diminuer la taille de la tumeur avant l'intervention, par exemple). Dans certains cas, les médecins choisiront de combiner plusieurs traitements : la chimio, la radiothérapie et la chirurgie.

1 - La chirurgie.
Le chirurgien peut être amené à retirer tout ou une partie de l'oesophage.
Si la tumeur est superficielle, un gastro-entérologue peut ne retirer que la partie atteinte, au cours d'une endoscopie. Cela n'est possible que dans le cas de tumeurs de petit volume et très superficielles.

Si la tumeur est plus avancée, le chirurgien pourra retirer une partie de l'oesophage (ou sa totalité). Cela dépend de l'emplacement de la tumeur. Si la tumeur est située tout en bas de l'oesophage et qu'elle risque de contaminer l'estomac, l'estomac devra également être retiré.

Une fois l'oesophage enlevé, le chirurgien devra relier ce qu'il en reste à l'estomac.

Parfois, il sera nécessaire de remplacer l'oesophage par un morceau d'intestin.

Dans les cas où l'intervention est impossible, la tumeur étant trop envahissante, un tube (prothèse) peut être introduit dans l'oesophage pour l'écarter et permettre aux aliments de passer.

L'intervention chirurgicale effectuée pour un cancer de l'oesophage est une opération assez importante. Après l'opération, la dysphagie peut éventuellement réapparaitre. Pour la traiter, une dilatation de l'oesophage ou la pose d'une prothèse peuvent être nécessaires.

Une diarrhée persistante peut être traitée par des antidiarrhéiques.

Le syndrome du petit estomac (la satiété précoce, on est vite rassasié) nécessite de fractionner les repas.

2 - La chimiothérapie et radiothérapie.
Dans les stades avancés d'un cancer de l'oesophage, les médecins pourront associer 2 autres traitements, radiothérapie et chimiothérapie : soit, sans opération, soit avant l'intervention chirurgicale, pour diminuer la taille de la tumeur, soit après l'intervention, pour éliminer les éventuelles cellules cancéreuses restantes. La radio-chimiothérapie est de plus en plus souvent recommandée pour les adénocarcinomes.

Il faut savoir que la stratégie thérapeutique ne vous est pas imposée par un médecin seul. Elle est proposée par une équipe pluridisciplinaire après discussion en réunion (une « RCP »). Elle n'est démarrée qu'avec votre accord. Il est important que vous soyez informé de ce qui va vous être fait et des effets plus ou moins gênants que cela entraîne. Pour cela, un programme personnalisé de soin (PPS) vous est remis, ainsi qu'à votre médecin traitant. C'est votre feuille de route personnelle pour le traitement du cancer de l'oesophage.


publicité