publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cancer de la prostate : les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (19. décembre 2015)

Le cancer de la prostate est un cancer dit « silencieux ». Il apparaît « sans faire de bruit ». C'est-à-dire qu'il n'y a pas de symptômes particuliers au début de la maladie. Il ne devient symptomatique que lorsqu'il est déjà bien évolué (localement ou sous forme de métastases). Rappelons qu'aujourd'hui, seul au stade localisé (cancer dans la prostate sans atteinte en dehors de la glande), le patient peut être complètement guéri.

Parfois, malheureusement c'est à un stade plus avancé que le diagnostic est effectué. Une douleur dans le dos (vertèbre) par exemple, est un symptôme qui peut révéler une métastase osseuse d'un cancer de la prostate. Différents traitements seront bien sûr proposés.

Le plus souvent, le cancer de la prostate est découvert à l'occasion d'une consultation de dépistage avec des examens médicaux spécifiques : toucher rectal et analyse de sang pour doser le PSA (prostatic specific antigen). Ce PSA est un antigène spécifique sécrété dans le sang par la prostate. Cette sécrétion est très importante en cas de cancer. Grâce à un dosage régulier après 50 ans, il est possible de suivre l'évolution au fil du temps du PSA et ainsi d'identifier qui est à risque de cancer, ou de pouvoir détecter un cancer à un stade précoce. Parfois ce dépistage est même proposé plus tôt en cas d'antécédents familiaux particuliers (plusieurs membres atteints d'un cancer de prostate avant 70 ans : père, frères, oncles).

Parmi les symptômes qui doivent amener à consulter : du sang dans les urines, des douleurs locales, une difficulté grandissante à uriner, etc.


publicité