publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cancer du rectum : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. avril 2016)

Le cancer colorectal est le deuxième cancer le plus fréquent en France. Le cancer du rectum, plus précisément, représente près de 40% des nouveaux cas de cancer colo-rectal. Il existe une prédominance masculine avec un sex-ratio compris entre 1,5 et 2. La maladie survient après la quarantaine, avec un pic de fréquence entre 50 et 60 ans.

Les causes du cancer du rectum sont multifactorielles, à la fois génétiques et environnementales.

Certaines affections héréditaires exposent à un risque accru de cancer colorectal. C'est le cas de la polypose adénomateuse familiale (PAF) et du syndrome de Lynch. À côté de ces formes héréditaires, il est admis que près de 25 % des cancers du rectum surviennent dans un contexte familial à risque sans qu'une anomalie génétique n'ait été mise en cause.

Les causes environnementales du cancer du rectum sont aujourd'hui débattues. La consommation de toxiques ( alcool, tabac) et l'hygiène alimentaire pourraient avoir une influence sur l'apparition d'un cancer du rectum, mais celle-ci n'a pas encore été prouvée. Plus précisément, il semblerait que la consommation régulière de thé, de café, de viande rouge soit un facteur favorisant du cancer du rectum. Et qu'un régime riche en fibres, et en poissons, réduirait ce risque. Mais ces hypothèses sont actuellement controversées.

Enfin, la prise prolongée d'aspirine (ou d'anti-inflammatoires non stéroïdiens) réduit le risque de cancer colorectal avec un bénéfice constaté si l'observance du traitement a été de plus de dix ans avec des doses d'au moins 300 mg/j (ce traitement doit impérativement se faire sous contrôle médical, car il existe des risques à la prise prolongée d'aspirine).

Enfin, autre cause ou plus exactement facteur favorisant : la rectocolite hémorragique est une maladie inflammatoire du gros intestin et du rectum dont les lésions peuvent se cancériser.


publicité