publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cancer du rein : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (21. mai 2015)

Le traitement du cancer du rein est exclusivement chirurgical, la chimiothérapie et la radiothérapie n'ont aucun effet sur ce cancer, parfois une immunothérapie est prescrite pour des métastases osseuses, mais surtout les nouveaux médicaments anti-angiogéniques.

Le traitement chirurgical est la néphrectomie totale ou partielle. On retire le rein ou une partie du rein. Les techniques opératoires tendant à préserver les reins (chirurgie conservatrice) se développent de plus en plus. L'opération peut être pratiquée par la méthode traditionnelle (la laparotomie) : on ouvre et on opère.

Mais la chirurgie a progressé considérablement et la néphrectomie peut être effectuée par voie laparoscopique : il s'agit d'une voie d'abord mini-invasive avec insufflation de gaz dans l'abdomen. Le chirurgien travaille avec des instruments en effectuant quelques incisions cutanées et une mini-caméra à l'extrémité d'une sonde.

L'opération par laparoscopie permet de n'effectuer que de petites incisions sur la paroi de l'abdomen. Il s'agit donc d'une chirurgie peu invasive.

L'opération réalisée par un robot


Non seulement la chirurgie mini-invasive est de plus en plus souvent privilégiée par rapport à l'opération traditionnelle par laparotomie, mais encore de nouvelles techniques robotiques sont apparues.

Le chirurgien opère par laparoscopie, mais il est aidé, pour cela, d'un robot. Le système Da Vinci® permet une vision en 3D et une meilleure définition, et cela grâce à une double caméra qui restitue la vision de nos yeux. La zone de dissection est magnifiée et les mouvements du chirurgien sont plus précis.

Le chirurgien est installé à la console à quelques mètres du patient et, de là, il télé-manipule les bras du robot sur lesquels les instruments ont été positionnés.

Ce système permet au chirurgien d'effectuer des mouvements impossibles jusqu'alors avec les techniques classiques. Pour autant, le matériel est coûteux et demande une formation particulière. Il n'est donc pas disponible dans tous les centres de soins.

Pour les formes localisées du cancer du rein, c'est-à-dire quand la tumeur est limitée au rein seul, le pronostic est plutôt bon : on estime à 80% les chances de guérison à cinq ans.

La chirurgie conservatrice


La chirurgie rénale conservatrice est envisagée lorsque le chirurgien tentera de ne pas retirer le rein dans sa totalité. C'est le cas, par exemple, des personnes qui n'ont déjà qu'un seul rein.
La tumorectomie est envisageable pour les tumeurs de moins de quatre centimètres, et doit être discutée au cas par cas pour les tumeurs plus volumineuses.

La néphrectomie sera totale dans le cas d'une tumeur de plus de quatre centimètres et dans le cas de métastases ganglionnaires.

A savoir : Les traitements, comme la chimiothérapie et la radiothérapie, ne marchent pas sur le cancer du rein. Après l'opération chirurgicale, le seul « traitement » sera la surveillance régulière par scanner.

La radiothérapie n'est indiquée qu'à titre palliatif sur les métastases osseuses douloureuses.
En cas de métastases multiples, le traitement reposera sur une nouvelle génération de médicaments : les anti-angiogéniques.


publicité