publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cancer du sein : La chirurgie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (27. mai 2015)

La chirurgie reste le traitement de base du cancer du sein. Aujourd'hui, la chirurgie conservatrice est privilégiée, sauf dans le cas de cancers découverts à des stades avancés. Lorsque la tumeur fait moins de trois centimètres, le chirurgien n'effectuera qu'une tumorectomie, associée à un geste ganglionnaire : ganglion sentinelle en dessous de 3 cm, avec un curage axillaire au-delà ou si le ganglion sentinelle est envahi. Mais en générale le geste opératoire se discute au cas par cas, en réunion de plusieurs médecins, en fonction de la taille du sein, de la taille clinique de la tumeur et des anomalies radiologiques qui sont vus à l'écho-mammographie ou en IRM.

Le sein ne sera enlevé dans sa totalité que pour les tumeurs de grande taille par rapport à la taille du sein, ou si la tumeur présente plusieurs foyers à distance les uns des autres. On parle alors de mastectomie.

Cependant, même pour des tumeurs de plus de trois centimètres, les médecins proposent, maintenant, des chirurgies conservatrices, et cela grâce à la chirurgie oncoplastique d'une part, qui permet de remodeler le sein ; et d'autre part, grâce aux traitements néoadjuvants. Pour ces deniers, il s'agit de traitements par chimiothérapie associée ou pas à une thérapie ciblée ou hormonothérapie, proposés avant une intervention chirurgicale. Ils permettent de réduire la taille de la tumeur, et donc d'éviter dans certains cas la mastectomie.

Lorsqu'une mastectomie est nécessaire, le chirurgien peut réaliser une reconstruction des seins, dans le même temps que l'intervention chirurgicale, dans certains cas, ou dans un temps ultérieur. Lorsque la peau et les muscles sont en bonne forme, une prothèse ou des expandeurs (des réservoirs remplis de sérum, après l'intervention) peuvent être mis en place immédiatement.

Actuellement, la chirurgie réparatrice immédiate est privilégiée mais ne peut pas toujours être proposée. Par exemple, elle n'est pas recommandée si une radiothérapie doit ensuite être effectuée, celle-ci risquant d'altérer beaucoup le résultat obtenu. Le vécu de la maladie est meilleur, on s'en doute, quand l'aspect esthétique est pris en compte le plus tôt possible.


publicité