publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cancer du sein : Comment on le dépiste ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (27. mai 2015)

En France, toutes les femmes de 50 ans et plus sont conviées à passer une mammographie tous les 2 ans dans un centre agréé, où des radiologues ont été spécifiquement formés à ce dépistage. L'examen est gratuit. La femme voit aussi un médecin qui lui examine les seins.

Grâce au dépistage systématique, on découvre parfois des tous petits cancers du sein dits infra-cliniques, c'est-à-dire non sentis à l'examen clinique tellement ils sont petits.

Il n'est pas rare de rencontrer plusieurs cancers du sein dans une même famille : grand-mère, et/ou mère, fille, soeurs, tantes. Il se peut que les membres de cette famille soient porteurs d'un ou plusieurs gènes communs présents sur les chromosomes, qui prédisposent au cancer du sein. Généralement, le cancer survient assez jeune, avant 45 ans.

Les personnes qui sont porteuses de ces gènes, ont une probabilité plus grande que les autres femmes de présenter un cancer du sein. Elles doivent donc être surveillées plus tôt et plus fréquemment que les autres : examen médical des seins, échographies, voire IRM, une à plusieurs fois par an.

Pour les femmes qui ont des antécédents familiaux de cancer du sein, il existe aujourd'hui des consultations génétiques spécifiques, situées surtout dans les grosses villes. Il est utile de voir un généticien qui conseille en matière d'examens et de surveillance optimale. Les médecins généralistes ou spécialistes sont à même de donner l'adresse du centre d'oncogénétique le plus proche de chez soi.


publicité