publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cancer du sein : L'hormonothérapie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (27. mai 2015)

Les cancers du sein expriment souvent (dans 80 % des cas) à la surface des cellules tumorales, des récepteurs aux hormones féminines - oestrogènes et progestérone. Des traitements antihormonaux sont donc, de plus en plus souvent, proposés pour stopper la croissance tumorale ou prévenir la rechute.

L'hormonothérapie : il s'agit avant tout de médicaments empêchant l'action des oestrogènes sur leur cible (anti- oestrogènes ou SERMS dont le chef de file est le tamoxifène), ou empêchant la fabrication des oestrogènes (anti-aromatases : anastrozole, létrozole, exemestane). On peut dire qu'il s'agit des premiers traitements ciblés contre le cancer du sein.

En cas de récepteurs hormonaux positifs, l'hormonothérapie reste un pilier thérapeutique important, que ce soit en phase adjuvante ou métastatique. Son avantage par rapport à la chimiothérapie est que, dans la plupart des cas, elle est mieux tolérée.

Une autre possibilté à ce traitement hormonal est d'empêcher l'action naturelle des hormones sécrétées par l'organisme, en enlevant les ovaires de la femme. Cette solution radicale d'ovariectomie n'est pas la plus courante.


publicité