publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cardiomyopathie : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (30. décembre 2016)

Le type de cardiomyopathie dont souffre la personne, détermine le traitement proposé par le médecin.

Si la cause sous-jacente de la cardiomoyopathie est connue, un traitement médicamenteux doit être prescrit sans attendre. Les médicaments les plus fréquemment prescrits sont les inhibiteurs de l'enzyme de conversion, les bêtabloquants ou les inhibiteurs des canaux calciques.

Outre les médicaments, un changement de mode de vie doit être suggéré.

En effet, il est possible de réduire le risque de complications de la cardiomyopathie en équilibrant les facteurs de risque cardio-vasculaires, à savoir le diabète, le cholestérol, l'obésité, et la pression artérielle. En conséquence, il est conseillé d'adopter une vie saine, notamment en évitant le tabac, le stress, l'abus d'alcool. La pratique d'une activité physique est de même plus que conseillée. Quant à l'alimentation, elle doit être de préférence pauvre en lipides, notamment en lipides saturés et en gras trans, et permettre de conserver un poids bon pour la santé.

Le traitement chirurgical peut être envisageable selon le type de cardiomyopathie. Le mieux est de consulter son cardiologue pour savoir si la chirurgie est indiquée. La balance bénéfices-risques devra être bien établie.

Une greffe cardiaque peut s'avérer nécessaire pour une petite proportion de personnes souffrant de cardiomyopathie avancée.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Cardiologie, Don d'organes et Greffes ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

Le don d'organes
Le rejet de greffe
Le pacemaker


publicité