publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La cécité des rivières - Onchocercose

Publié par : Clémentine Fitaire (09. décembre 2014)

La cécité des rivières (ou onchocercose appelée aussi volvulose) est une maladie parasitaire qui entraîne de nombreuses lésions cutanées sur le corps et, à terme, une cécité irréversible (d'où son nom).

L'insecte responsable de la transmission du parasite est une mouche. En plus de problèmes oculaires majeurs engendrés par ce parasite, les troubles cutanés peuvent être importants : dermite, démangeaisons...

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), plus de 37 millions de personnes seraient infectées, dont la majorité en Afrique. Avec pour principal problème : des risques importants de troubles de la vision, d'une cécité... D'après l'OMS, environ 500 000 personnes en Afrique sont mal voyants ou aveugles, en raison de cette maladie.

La cécité des rivières est présente dans près de 30 pays d'Afrique, surtout en Afrique tropicale.

Un vaste programme de lutte contre l'onchocercose a été mis en place en 1974, avec aujourd'hui d'importants résultats, même si des efforts doivent encore être menés. Ce programme de lutte international s'est établi en Afrique de l'Ouest, il a pris un essor important grâce aux opérations de donation par le laboratoire pharmaceutique produisant l'antiparasitaire, l'invermectine (traitement efficace contre la cécité des rivières).



publicité