publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Chikungunya : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. septembre 2014)

Une prise de sang est nécessaire pour faire le diagnostic, et surtout différencier le Chikungunya de la dengue.

Il n'existe pas de traitement spécifique du Chikungunya. Les seuls médicaments prescrits sont des anti-inflammatoires et des antalgiques antipyrétiques (sauf l'aspirine) pour diminuer les douleurs et la fièvre.

Pour prévenir la maladie, il faut prendre toutes les dispositions pour éviter d'être piqué par des moustiques. Il est indispensable de passer des produits anti-moustiques (efficaces et non périmés) sur la peau plusieurs fois dans la journée pour repousser les moustiques, et de mettre des vêtements couvrants. Il faut utiliser des moustiquaires imprégnées d'insecticides la nuit au moins pour éviter les piqûres de l'aube.

Une autre précaution à prendre pour éviter les piqûres est d'éliminer les eaux stagnantes autour de soi : coupelles de pots de fleurs, arrosoirs, gouttières, etc. Car c'est dans ce type de milieu que les moustiques femmes pondent leurs oeufs.

Un vaccin est actuellement en cours d'évaluation.
Le seul moyen actuel utilisé pour lutter contre le Chikungunya est de démoustiquer avec des produits insecticides et larvicides.

> A retenir
Le CHIK est une maladie infectieuse virale bénigne caractérisée par de la fièvre et des douleurs articulaires ; elle peut laisser des séquelles articulaires et une fatigue intense pendant plusieurs mois. Cette maladie est connue depuis les années 50 dans les régions intertropicales, africaines et asiatiques.


publicité