publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Chikungunya : les risques et les solutions

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. septembre 2014)

© Jupiterimages/PhotoDisc

Le Chikungunya ou CHIK est une maladie infectieuse tropicale due à un virus de la famille des arbovirus. Chikungunya signifie « qui marche plié en deux » en swahili. Les malgaches appellent cette maladie la maladie de l'homme courbé.

Les arbovirus sont très nombreux et donnent des arboviroses (maladies virales) caractérisées par de la fièvre associée à des douleurs articulaires : les plus connues sont le virus de la dengue, le O'Nyong-Nyong (ONN) et le CHIK.

Le Chikungunya est apparu dans les années 50 en Tanzanie, le virus a aussi été isolé en Asie du Sud-Est et en Inde ; il sévit par épidémies dans les régions inter-tropicales des pays d'Afrique et d'Asie.

L'Indonésie a connu 24 épidémies entre 2001 et 2003, le Sénégal a subi une grosse épidémie entre 1996 et 1997, la République Démocratique du Congo entre 1999 et 2000. Les îles de l'océan Indien ont également été touchées : les Comores, Mayotte, l'île Maurice, la Réunion, Madagascar.

A la Réunion, depuis le début de l'année 2006, le virus du CHIK semble plus virulent, le nombre de malades atteints est important, les signes de la maladie sont plus sévères. Des mesures ont été prises pour limiter fortement la propagation de la maladie, en particulier, à la Réunion, et sur l'île Maurice.

Quant à l'épidémie de Chikungunya apparue en décembre 2013 aux Antilles et en Guyane, qui a déjà touché 147 000 personnes, elle est actuellement en train de se stabiliser.


publicité