publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Choc anaphylactique : les causes

Publié par : rédaction Onmeda (02. février 2017)

Le choc anaphylactique est une réaction d'hypersensibilité extrême que l'organisme déclenche pour se défendre d'un allergène qu'il perçoit comme dangereux. Quand cette substance est détectée par le système immunitaire, ce dernier déclenche une sécrétion immédiate d'histamine, une substance chimique libérée par notre organisme et impliquée dans les phénomènes inflammatoires responsables de l'allergie.

Lors d'un choc anaphylactique, la libération d'histamine dans le corps est vraiment massive, et se déclenche parce que l'organisme est tellement sensible à l'allergène, que toutes les cellules contenant de l'histamine vont en libérer. Cela va entraîner une forte perturbation de la circulation sanguine : une importante chute de la pression artérielle qui perturbe le fonctionnement des organes vitaux, notamment du cerveau et du coeur.

Heureusement, toutes les allergies ne sont pas susceptibles d'être la cause qui déclenche un choc anaphylactique.

Voici les allergies qui peuvent évoluer vers un choc :

  • allergie aux venins de guêpe et d'abeille (attention : les piqûres de moustiques ne peuvent pas provoquer de choc anaphylactique, même quand elles déclenchent des réactions très fortes) ;
  • allergie à certains médicaments (anesthésies, certains produits utilisés en radiologie, certains médicaments contre la douleur, certains antibiotiques) ;
  • allergie à certains aliments (arachide, noix, noisettes, amandes, poissons et fruits de mer, lait de vache ou de chèvre).
  • allergie au latex.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Allergie ou Un médecin vous répond !

A lire aussi

> La rhinite allergique
> L'allergie alimentaire
> L'allergie au pollen


publicité